AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*

Aller en bas 
AuteurMessage
Cendres Diggory

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 25
Maison : SOON
Où es-tu ? : `' dans un lieu étrange`
Humeur : `' étrangement calme`
Date d'inscription : 09/08/2008

Parchemin d'identité
Surnom(s): CCD .
Année: `' fifth y.
Relations:

MessageSujet: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   Sam 9 Aoû - 15:45

Cendres Cedric Diggory

tes yeux se perdent dans mes nuits______
________________



i. identité


    NOM` DIGGORY
    PRENOM` Cendres Cedric
    ÂGE` Quinze ans
    LIEU&` Loutry Ste Chaspoule
    DATE DE
    NAISSANCE
    `
    24 Juin 2005
    ORIGINES` Anglaises
    SANG` Sang-Pur
    AUTRE`

    ii. description



    Souvenez-vous de Cedric. Si, un jour, vous avez à choisir entre le bien et la facilité,
    souvenez de ce qui est arrivé à un garçon qui était bon, fraternel et courageux (…)

    CARACTERE` C’est au son de ces phrases que j’ai été bercée. Certains enfants se souviennent des comptines qu’on leur chantait au pied du lit, moi, je me souviens de ce discours qu’on m’a répété des centaines de fois pour me bercer, pour m’éduquer. On a toujours voulu que je sois exactement Cedric dans sa version féminine. On m’a dit « soit aussi intelligente, aussi courageuse, et aussi gentille que lui », sans même m’expliquer vraiment son histoire. Alors, j’ai choisi d’écouter les autres, et je me suis forgée ce caractère de fille forte et courageuse, gentille et loyale, intelligente et acharnée. Puis un jour, je me suis posée des questions = Pourquoi diable m’avait-on obligé à devenir quelqu’un d’autre ? Certes, j’ai toujours été d’un naturel courageux, mais je tirais plus sur la témérité que sur le courage. Je n’ai jamais été forte à la manière de Cedric, j’étais forte parce que capable d’encaisser les coups sans broncher… mais enfant que j’étais il fallait bien que je trouve un exécutoire à toutes mes douleurs, j’ai trouvé le dessin, et j’ai depuis passé mon temps à dépeindre des paysages sinistres et déchirés, des visages marqués par la colère et la souffrance. J’ai toujours exagéré, je n’étais qu’une enfant, maintenant mes dessins se sont calmés, même si mes personnages gardent toujours leurs airs renfrognés. Je ne suis pas la personne la plus gentille du monde, certes j’aime aider les autres et rendre services. Mais je n’irais vers aucun de ses stupides élèves qui peuplent les couloirs de Poudlard. Pourquoi irais-je vers des gens qui ne m’ont jamais Ô grand jamais adressé la parole ? Bien sur, je ne résisterais pas devant la détresse de certains, mais j’aime à croire que je suis insensible alors que je suis tout le contraire, à la limite de la fragilité. Je suis d’accord, je suis loyale et dans la norme de l’intelligence, mais je déteste qu’on me force à bûcher des sujets qui ne m’intéressent pas. On m’a toujours appris à garder un intérêt poli pour les choses qu’on me dit, alors j’écoute d’une oreille distraite, et j’enregistre vaguement les récits qu’on me débite en classe. Mais je n’aime pas ça, écouter et rester sagement assise sur ma chaise à obéir à des ordres. Je suis d’une nature plus violente que l’était mon défunt cousin, j’ai plus de hargne et de rancune, comme si je gardais le goût amer de sa mort jusque dans ma vie d’étudiante. Il arrive donc parfois que mon masque de petite fille sage perde un peu de sa crédibilité devant ma colère amer et ma répartie à toute épreuve. D’ailleurs, j’ai déjà mon nom auprès des professeurs, ainsi qu’au près des élèves = Mieux vaut laisser tranquille la petite Diggory, elle est loin d’être aussi patiente et gentille que son cousin. Oh non, je ne suis pas Cedric, je ne suis même pas comme Cedric. Peut-être est-ce pour ça que je me comporte – de temps à autre – comme une vraie sauvage, à m’enfermer dans ma solitude pour éviter qu’on me juge à travers mon nom de famille. Je suis persuadée que si Cedric était là, il serait d’accord avec moi, il n’aimerait pas qu’on passe son temps à murmurer sur mon chemin comme quoi il paraît que je suis la cousine du très célèbre et très brave Cedric. Il avait lui aussi des défauts, que j’ai ou que je n’ai pas, mais en tout cas, il en avait… comme tout le monde. Seulement les morts n’ont plus aucuns défauts aux yeux des autres. Ils ne sont plus gênant du moins, parce qu’ils ne sont plus là, contrairement à moi. Oui, moi je suis là avec ma témérité qu’on juge stupide, mon envie de solitude qu’on se plaît à respecter. Il y a une chose qu’on est forcé de reconnaître = je suis quelqu’un de très acharnée, il en faut beaucoup pour me décourager, ou me forcer à abandonner. C’est d’ailleurs quasi-impossible. Contrairement à ces chochottes de Serpentards la peur de la difficulté ne m’effraie pas, contrairement aux gentils Serdaigles, je n’ai pas peur d’enfreindre les règles pour mieux réussir, et à l’inverse des Gryffondors et des loyaux Poufsouffles je n’ai pas une vie sociale ultra-développée qui m’empêche de m’isoler des heures durant.
    Malgré tout ça, malgré mon caractère asociale, ma répartie dérangeante et ma témérité effrayante, je resterais toujours loyale, et gentille pour les rares personnes que je peux juger comme étant des amis. Tous ceux qui ont su percer la bulle de mystère qui m’entoure auront toujours ma confiance. Je suis très fidèle à mes idées, ainsi qu’à mes amis. Et puis, je suis têtue comme pas deux alors…
    Encore un autre défaut ? Je ne calcule pas assez les choses. Certaines personnes se plaisent à organiser des complots et tramer des histoires pour parvenir à leurs fins, mais je ne supporte pas le faire. D’ailleurs je n’arrive pas à le faire. Prévoir les choses, être un tant soit peu organisée m’est impossible. J’agis coups de tête sur coups de tête, je fonce, tête baissée, et je me rends compte que j’ai pris le mauvais chemin qu’une fois arrivée à destination. Je suis ce qu’on appelle impulsive et spontanée. Ainsi que trop franche pour couronner le tout. Ce n’est pas parce que je déteste me servir des mots – préférant les regards clairs – que je ne sais pas dire ce qu’il faut quand il le faut (ou quand il ne le faut pas).
    Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je ne suis pas une mauvaise perdante. Certes je n’aime pas perdre, mais je reconnais sans problème ne pas être la meilleure dans tous les domaines. Savoir manier ma baguette assez correctement pour corriger les méchants, et savoir tenir mon balais assez correctement pour jouer au Quidditch me suffit amplement, je n’ai pas besoin de briller sous le feu des projecteurs en m’autoproclamant « meilleure que les autres ». Personne n’est meilleur que personne, ç’a toujours été ma théorie.
    Toujours derrière mon solide masque de mystères, je suis une personne calme, et douce, bien que trop souvent secouée par la colère contre l’injustice pour me montrer sous ce jour que peu de gens me connaissent. Je resterais l’éternelle « rebelle » qui décidément ne veut pas rentrer dans le moule pour tout ceux qui ne cherchent pas plus loin que les apparences. Je suis loin d’être juste une apparence. Je suis compliquée. Je le sais, et même si ça ne me plaît pas, j’essaie de faire avec.

    Poupée elle a des cheveux blonds et la peau rose bonbon,
    des robes à fleurs qu'elle lacère en chiffons.

    PHYSIQUE` Je posai furtivement mes yeux dans le miroir en pied qui trônait dans un coin de ma chambre, puis je me perdis dans ma propre contemplation, je cherchais sans doute quelque chose qui me prouverait que j’étais bien la digne descendante des Diggory, la digne cousine d’un garçon aussi génial que l’était Cedric. La robe blanche que je portais, m’était trop grande, comme la totalité de mes vêtements d’ailleurs. Elle faisait ressortir mon teint blanc, maladif, de petite fille malade. Ma maigreur me fit peur à moi-même, mes longs doigts blancs ressemblaient à des bouts de squelettes. Il faut dire que j’étais très loin d’atteindre la carrure sportive, et la taille impressionnante de mon cousin. Ma taille ne dépasse guère le mètre cinquante-cinq, et tous les vêtements que je porte me donne l’impression d’être noyée dans un flot de tissus informe. Mes yeux se mirent à inspecter mon visage. Suspendu au-dessus de mon long cou de princesse slave, mon visage aurait pu être magnifique. Il aurait pu, si je n’avais pas ses légères cernes violettes, ce teint encore et toujours trop pâle, ce nez légèrement retroussé, si différent de celui de la famille. Mes lèvres étaient d’un rose soutenu, presque rouge, alors que je ne les maquillais jamais. Mon léger sourire sonnait faux, il ne s’accordait pas avec mon regard triste et ennuyé. Je me surpris à vouloir faire un vrai sourire, j’eu du mal à parvenir à mes fins, et lorsque je réussi enfin, je découvris que ce sourire aurait pu en charmer plus d’un, si seulement il éclairait plus souvent mon visage fermé. Mes dents étaient légèrement trop grandes, elles me donnaient l’air d’un petit lapin. J’haussai mes toutes fragiles épaules, et retournait à mon éternel sourire poli. Je plantai mon regard dans mes yeux. Je fus encore une fois effarée par la ressemblance trop frappante qu’ils avaient avec ceux de mon cousin. Comme lui, mes yeux étaient gris, grands, profonds et mon regard restait toujours légèrement mystérieux bien qu’il reflétât le moindre petit sentiment que j’éprouvais. Je dois avouer que mon regard est totalement perturbant, quiconque veut me regarder dans les yeux doit se sentir perdu parmi tous ses sentiments contradictoires qu’ils reflètent. Je compris alors pourquoi personne n’osait affronter mon regard… moi qui croyais que j’étais simplement une personne détestable et nullement digne d’intérêt. Non j’étais simplement trop dérangeante pour que l’élève moyen de Poudlard ne désire ma compagnie. Je clignai des paupières, elles n’étaient pas maquillées. Je ne me maquillais jamais de toute manière. C’était une perte de temps, tout comme coiffé mes cheveux. Les regarder me faisait toujours sourire, d’un vrai sourire franc et amusé, en effet, ma crinière ondulée tombaient en une cascade éparse le long des mes joues et dans mon dos. Même lorsque je les attachais des mèches rebelles s’échappaient de toutes parts. Ils étaient blond cendrés, aussi blond que ceux de Cédric étaient bruns. Légèrement ternes, ils reflétaient probablement mon ennui constant.
    Finalement, je détournai mon regard de ce portrait insoutenable, et continuai mon chemin. J’avais un pas fantomatique et une allure légèrement troublante, en partie à cause de mes vêtements plutôt originaux. La mode n’avait aucun sens pour moi, et je portais simplement les vêtements qui me plaisaient. Même mes oreilles, percées par deux fois, étaient ornées de boucles aux forment étranges. Autour de mon cou je portais une chaîne en or toutes fines, sur laquelle était accrochée un pendentif en forme de Strangulot, ainsi qu’une petite plaque sur laquelle était inscrit « C. Diggory ». Et enfin, lorsque j’ouvrais ma main droite on découvrait une lettre savamment dessinée dans un minuscule vif d’or un « D. » qui représentait la passion du Quidditch entretenue par toute la famille. Moi y compris, pour une fois.


CREDIT = http://icons ; citations :
« montée là-haut »damien SAEZ
« Harry Potter et la Coupe de Feu » Chapt. 37 " le commencement ". j.k. ROWLING
« poupée » poney EXPRESS


Dernière édition par Cendres Diggory le Mar 12 Aoû - 13:24, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley

avatar

Féminin Nombre de messages : 8
Age : 27
Maison : Serdaigle
Où es-tu ? : Là où je dois être... Ne me cherche pas, c'est moi qui te trouverai.
Humeur : Happy Smiile
Date d'inscription : 08/08/2008

Parchemin d'identité
Surnom(s): Vic' ou Victory mais pas Victo par pitié...
Année: 7ème année
Relations:

MessageSujet: Re: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   Sam 9 Aoû - 16:29

Sans vouloir me mêlé de ce qui ne me regarde pas, je crois que Taylor est déjà prise pour le pv de Hester Malfoy ou un truc du genre silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Black
S L Y T H E R I N ||
avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Age : 26
Maison : S L Y T H E R I N
Date d'inscription : 08/08/2008

Parchemin d'identité
Surnom(s): Meri
Année: 5 ème
Relations:

MessageSujet: Re: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   Sam 9 Aoû - 16:36

Oui, effectivement, je n'avais pas fait attention ^.^ Je suis désolée, Miss, mais ce serait mieux que tu changes d'avatars (:

Et est-ce que tu pourrais remplir la case "Autre" que j'ai rajouté dans ta présentation ? =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendres Diggory

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 25
Maison : SOON
Où es-tu ? : `' dans un lieu étrange`
Humeur : `' étrangement calme`
Date d'inscription : 09/08/2008

Parchemin d'identité
Surnom(s): CCD .
Année: `' fifth y.
Relations:

MessageSujet: Re: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   Sam 9 Aoû - 16:43

    hàn Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
    ça m'apprendra à pas regarder les PV's de Serp' ><"
    Du coup je sais pas qui prendre en avatar ><"

    Ouaip' je remplis (=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley

avatar

Féminin Nombre de messages : 8
Age : 27
Maison : Serdaigle
Où es-tu ? : Là où je dois être... Ne me cherche pas, c'est moi qui te trouverai.
Humeur : Happy Smiile
Date d'inscription : 08/08/2008

Parchemin d'identité
Surnom(s): Vic' ou Victory mais pas Victo par pitié...
Année: 7ème année
Relations:

MessageSujet: Re: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   Sam 9 Aoû - 17:24

Si tu veux une petite blonde je n'ai que Ashley Tisdale et Amanda Bynes qui me viennent à l'esprit, sinon Miley Cyrus... Je sais pas trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Black
S L Y T H E R I N ||
avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Age : 26
Maison : S L Y T H E R I N
Date d'inscription : 08/08/2008

Parchemin d'identité
Surnom(s): Meri
Année: 5 ème
Relations:

MessageSujet: Re: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   Sam 9 Aoû - 17:55

Réfléchis, t'as le temps ^.^
Le code est bon (=

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendres Diggory

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 25
Maison : SOON
Où es-tu ? : `' dans un lieu étrange`
Humeur : `' étrangement calme`
Date d'inscription : 09/08/2008

Parchemin d'identité
Surnom(s): CCD .
Année: `' fifth y.
Relations:

MessageSujet: Re: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   Dim 10 Aoû - 1:34

  • Je vais prendre Jessica Stam,
    merci pour les idées Victoire (=

    Je le redis : je suis pas là demain toute la journée ainsi que la majorité de lundi,
    la suite de ma présentation se fera donc lundi en fin d'après-midi ou dans la soirée.
    (=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Black
S L Y T H E R I N ||
avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Age : 26
Maison : S L Y T H E R I N
Date d'inscription : 08/08/2008

Parchemin d'identité
Surnom(s): Meri
Année: 5 ème
Relations:

MessageSujet: Re: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   Dim 10 Aoû - 22:08

Ne t'inquiètes pas, tu as tout le temps que tu veux (je n'ai même pas fini la mienne xP). Au passage, j'aime beaucoup ta façon d'écrire (:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendres Diggory

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 25
Maison : SOON
Où es-tu ? : `' dans un lieu étrange`
Humeur : `' étrangement calme`
Date d'inscription : 09/08/2008

Parchemin d'identité
Surnom(s): CCD .
Année: `' fifth y.
Relations:

MessageSujet: Re: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   Mar 12 Aoû - 1:57

Cendres Cedric Diggory
suite et fin



    AIME` J’aime être seule dans ma solitude, à regarder les étoiles dans la nuit noire allongée dans l’herbe bien verte du parc de l’école. J’adore la nuit d’ailleurs. Mon moment préféré de la journée c’est lorsque le soleil se couche loin derrière les nuages, et que le ciel prend des tons mauves avant de devenir noir. La nuit tout est permis. La nuit je suis libre. Je fais parti de ses gens qui ont besoin de leurs libertés, qui ne peuvent supporter aucunes contraintes. Ainsi, lorsque la nuit tombe, je peux m’enfuir à travers l’immense terrain de Poudlard et m’inventer les plus belles histoires. J’aime être près du Lac, il a quelque chose d’aussi dérangeant que mon regard, et d’aussi oppressant que la forêt interdite, qui depuis quelque temps, est devenu mon refuge. J’aime lire, me perdre à travers l’encre des ouvrages que je collectionne et que j’emmène partout avec moi, me prendre pour le héros solitaire qui affronte les pires horreurs dans la nuit froide, et qui triomphe de tous les fantômes de son passé. Parfois je me surprends à écrire. Ma plume glisse à travers le parchemin sans même que je m’en rende compte. Peut-être qu’un jour je croirais dans mes écrits, en attendant j’apprends à me replonger dans la réalité, aussi vite que j’en suis sortie. J’aime jouer avec le feu, ça n’est un secret pour personne d’ailleurs. Apprendre, travailler toujours plus dur, prendre toujours plus de risque, ça ne me fait pas peur. Parfois je me demande à quoi servent tous ses efforts, et puis je me rappelle = avant moi des étudiants de mon âge ont réuni toutes lors forces pour lutter contre le mal. À mon tour je lutterais.
    J’aime dessiner. Je sais ça n’a rien à voir, mais c’est ma passion. Assise à l’ombre d’un grand chêne, les doigts dans la peinture ou dans le fusain, je m’amuse à dépeindre des personnes fictives, puisque je n’aime pas m’embêter avec de vrais modèles. C’est vrai, je suis méchante avec les autres. Mais ils n’ont jamais été gentils avec moi.

    AIME PAS` La liste de tout ce qui me répugne est très longue. En premier lieu, je n’aime pas les gens. Du moins, je n’aime pas leur façon d’espérer que je sois aussi sociable, aussi belle, aussi intelligente que l’était mon cousin. Je ne suis pas Cedric, je ne le serais jamais. Je ne l’ai même pas connu. Alors pourquoi les gens qui m’entourent continuent d’espérer à voix haute ? C’est pour cela que je garde mes distances avec tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un humain. Rare sont ceux qui tente de franchir mes barrières sociales. Tant mieux. Je n’aime pas la magie noire. Beaucoup en ont peur, moi ça me met simplement en colère. Cette stupide magie dont a usé Lord Voldemort à tuer la seule personne qui m’aurait comprise, ainsi que les dernières personnes de ma famille. Je n’ai pas peur des Mangemorts et de tout autres Mage Noir. Un jour, ils mordront la poussière, tout comme leur grand chef « Voldemort ». Je n’aime pas le froid, et la neige d’Angleterre. J’aimerais vivre sous un soleil éternel, mais pas un trop grand soleil, pas un soleil éblouissant, simplement un soleil chaleureux. Je n’aime pas la maison familiale près de Loutry Ste Chaspoule, celle dont j’ai hérité, étant donné que je suis la dernière à porter le nom de Diggory. J’ai parfois l’impression que ses habitants y vivent encore. Je n’aime pas sentir la présence des morts autour de moi, comme si Amos Diggory faisait encore des cours à son fils et à mon père autour de la table de la salle à manger.
    Je nourris une profonde aversion pour tous ceux qui se croient supérieurs aux autres, ceux qui essaient de faire appliquer des règlements stupides pour mieux pouvoir régner. Cela s’étend donc du simple petit Serpentard vantard et profondément méchant, jusqu’au professeur et leurs esprits trop étroit pour concevoir que la différence existe. J’ai dû mal à supporter les étalages de sentiments, ainsi que la naïveté des plus jeunes qui croient encore que tout peu arriver alors que tout est déjà foutu.


    iii. études


    ANNEE` 5ème année
    MATIERE PREF` Défense contre les forces du mal. Qui se transforme souvent en = Attaquons & écrabouillons les forces du mal lorsqu’elle est dans les parages.
    MATIERE DET` Astronomie sans doute.
    BAGUETTE` Bois de roseau (capacité d'utiliser la spiritualité telle une arme, symbole de la victoire dans le chaos.), elle mesure vingt-et-un centimètres deux tiers, et un contient un poil de licorne mâle (la même ayant servie pour la baguette de Cedric). Elle est extrêmement souple, et plus fine que la moyenne.
    AUTRE` Un bébé chat totalement noir du nom de « Black-Eyed »
    Son patronus prend la forme d’un Strangulot.


    iv. histoire


    # à venir demain #
    # désolée j'ai pas eu le temps aujourd'hui =/ #


    v. toi


    PRENOM&` Cécile
    PSEUDO` SMOKE&mirrors / m0nkèy .pìst0l`
    ÂGE` 15 ans
    RP` Variable
    ACTIVITE` 5/7
    OU ?` Par une amie ( BlØwing|Bùbblè )
    COMMENT ?` J’aime beaucoup le design (= & l’histoire est très bien écrite.
    AVATAR` J. Stam, cette fois je change pas.


CREDITS = HTTP://icons ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: — CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*   

Revenir en haut Aller en bas
 
— CENDRESdiggory; `' the last one`` •• uc*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*} I N C A R C E R E M  :: *} B E F O R E :: }* Répartition-
Sauter vers: